Keong-A Song, Constellations à l'infini, 2020

Keong-A Song, Constellations à l’infini, 2020, Dessin-collage in situ, hommage aux personnes qui ont oeuvré pour le Fonds culturel national tout au long de son existence, sur une représentation imprimée d’une gravure sur cuivre de 1598 « Lucemburgum » de Georg Braun et Frans Hogenberg. Photo (c) Marco Godinho

Le Fonds culturel national vient d'emménager dans son nouveau bureau au 2e étage du Konschthaus « Beim Engel », espace rénové mis à disposition par le ministère de la Culture et situé dans la vieille ville, en face du Musée national d'histoire et d'art. Sur place se trouvait un grand tableau, copie d'une vue panoramique historique de la Ville Luxembourg, installé par des locataires précédents.

Renseignement pris auprès du City Museum Lëtzebuerg, il s'agit d'une copie d'une gravure sur cuivre de 1598 de Georg Braun (1541-1622) et Frans Hogenberg (1535-1590), nommé Lucemburgum.

Guy Thewes, directeur de Les 2 Musées de la Ville de Luxembourg nous informe que :
« Cette vue panoramique de la ville de Luxembourg a été publiée pour la première fois dans le cinquième tome de l'ouvrage « Civitates Orbis Terrarum », édité en 1598 par le chanoine Georg Braun à Cologne et contenant des vues urbaines gravées par le graveur Frans Hogenberg. Elle met en avant les éléments typologiques de la représentation urbaine classique : fortifications imposantes, tours d'église élancées, bâtiments publics éminents, mont et rivière. Contemplée de l'est, à partir des hauteurs surplombant Clausen, la ville de Luxembourg est particulièrement spectaculaire avec la vallée de l'Alzette serpentant au pied de la falaise et l'éperon rocheux du Bock qui s'avance comme un navire. Les principaux édifices religieux et civils sont identifiés par des inscriptions. La planche de Braun et Hogenberg associe à la représentation de la ville, une vue du château de Pierre-Ernest de Mansfeld et une autre de la colonne d'Igel. »

Lors des travaux de rénovation la question du sort de ce tableau historique se posait. Le comité directeur actuel du Fonds culturel national a décidé de le garder et de l'actualiser. Pour ce faire, il a été décidé de le confier à un(e) artiste et le Fonds culturel national a passé commande à l'artiste Keong-A Song (https://keongasong.wordpress.com) pour une illustration en accord avec l'histoire du FOCUNA. L'œuvre Constellations à l'infini est conçue comme un hommage aux personnes qui ont œuvré pour le Fonds culturel national tout au long de son existence de presque 40 ans. Depuis sa création en 1982, les membres du comité directeur, les ministres de la Culture et secrétaires d'État, les présidents de l'Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte, les secrétaires administratives et les artistes lauréats ont tous contribué au développement du Fonds culturel national, à son rayonnement ici et ailleurs.

Keong-A Song a réalisé le travail - collage de dessins et dessin en direct in situ début novembre. Elle bénéficie d'une bourse d'aide à la création, gracieusement offerte par Paul Reiles, président du Fonds culturel national de 1991 à 2012.