Fundamental
Saison 2017/2018

« Le monodrame est une sorte de vérité artistique qu'il faut assumer pleinement, derrière laquelle on ne peut pas se cacher. »

En 2009, Steve Karier fonde Fundamental asbl afin d'organiser au Luxembourg un festival dédié au monodrame: le Fundamental Monodrama Festival. Sa première édition voit le jour en 2010. Il se tient depuis chaque année au mois de juin. Le festival, international, s'implique dans la création politiquement engagée. Il offre depuis 2011, par le biais de la Journée jeune création monodramatique devenue MonoLabo, une plateforme pour jeunes artistes luxembourgeois et immigrés émergents.

Fundamental asbl se donne pour autre mission de créer, produire et promouvoir des pièces de théâtre. La première production fut Mein Körper in 9 Teilen de Raymond Federman, dont la première représentation s'est faite au Kulturhaus Niederanven le 27 novembre 2009 et qui fut ensuite invitée à figurer au programme du Fujaïrah Monodrama Festival /Emirats Arabes Unis) en janvier 2010. Depuis lors, les productions se succèdent.

En 2013, le Fundamental Monodrama Festival innovait avec un projet pilote intitulé My Brother, My Sister. Des jeunes à la recherche d'un emploi, entourés de comédiens, danseurs et chanteurs, ont acquis de nouvelles compétences - présence dans l'espace, expression verbale et corporelle, communication, création de récits, gestion de conflits et confiance en soi - et en ont fait la démonstration devant le public. Ce projet s'est pérennisé en Act! Jeunes, un enseignement modulable axé sur l'apprentissage des compétences sociales pour lutter contre le chômage des jeunes. Parallèlement ont été développés Act! Seniors - pour pallier l'isolement propre à la vieillesse, resociabiliser les personnes âgées, réactiver leurs souvenirs et intellect et les ancrer dans le présent - et Act! Pros - du coaching pour tous. 

Dès sa deuxième édition, le Fundamental Monodrama Festival a invité l'Afrique au Luxembourg. L'un des monodrames programmés en 2011 venait du Niger. Intitulé Tiens bon, Bonkano, interprété par Aboubacari Oumarou et écrit et mis en scène par Alfred Dogbé, le directeur artistique de la (toute jeune) Compagnie Arène Théâtre. Dont l'ambition était de déployer une activité diversifiée et dynamique pour fournir à ses membres du travail régulier, des revenus équitables, une protection sociale, ainsi qu'une formation professionnelle. Alfred Dogbé décède un an plus tard, mais Arène Théâtre vit toujours. Sous la direction d'Aboubacari Oumarou qui n'a de cesse d'en développer les activités. Fundamental asbl a décidé d'unir ses efforts à ceux d'Arène Théâtre et de donner naissance, en collaboration avec Diane Heirend architecture & urbanisme, au Centre Alfred Dogbé, un centre culturel et socio-éducatif dans la capitale du Niger, Niamey. 

Plus d'informations : http://www.fundamental.lu

Agrément n° 2017/024 décerné par le comité directeur du Fonds culturel national lors de sa réunion du 7 février 2017.