Comité Alstad
Restauration de l'ancienne horloge de Saint-Michel

Le Comité Alstad a.s.b.l. se propose de faire restaurer l'ancien mouvement d'horloge qui se trouve dans un mauvais état dans la tour du clocher de l'Église St. Michel au Marché-aux-Poissons, afin de pouvoir le présenter après restauration aux visiteurs dans la chapelle St. Michel à l'entrée de l'église. 

 

Le 3 octobre 1902, la Ville de Luxembourg, sous la signature du Bourgmestre Emile Mousel, avait passé commande auprès de Lambert Schroeder, horloger-bijoutier de la rue du Marché-aux-Herbes et au début de 1903, la nouvelle horlogerie a été livrée et installée dans la tour de l'église. Ce mouvement d'horloge, en fonction jusqu'en 1945, a été conçu et réalisé dans la célèbre manufacture d'horloges "Unger" à Strasbourg, manufacturier successeur de l'auteur de l'horloge astronomique de la Cathédrale de Strasbourg. Il importe de noter que l'horloge de la tour du Château de Schengen provient également de la manufacture Unger. 

Le Comité Alstad qui a pris l'initiative de faire restaurer l'ancien mouvement d'horloge s'est pu assurer la collaboration de l'horloger-bijoutier Georges Jungblut de la rue de la Boucherie, spécialiste dans la restauration de pièces d'horlogerie et qui s'est déclaré prêt à restaurer l'ancien mouvement d'horloge.

Pour mener à bien tous les travaux de restauration et d'installation, le Comité Alstad souhaite procéder à un appel à dons pour financier son projet. 

Agrément n°2017/032 décerné par le comité directeur du Fonds culturel national lors de sa réunion du 14 septembre 2017.